Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Journal de Mini World Lyon

Le Journal de Mini World Lyon

Le plus grand et le plus interactif parc de miniatures animées de France situé au coeur du pôle de commerces et de loisirs "Carré de Soie" à Lyon. Magie et féerie au programme.

Article dans "Le Journal Des Entreprises" du 6 Juin 2014

Publié par Mini World Lyon sur 9 Juin 2014, 17:13pm

Catégories : #Presse

Article dans "Le Journal Des Entreprises" du 6 Juin 2014

Article dans le journal économique "Le Journal Des Entreprises" du 6 Juin 2014 version Web et version Papier

------------------------------------------------------------------------

Tourisme

JDE Edition Rhône-Alpes MiniWorld. L'ambition d'une attraction sans demi-mesure

Ajouté le 6 juin 2014

Richard Richarté, président de la SAS Miniworld Lyon, veut créer la plus importante attraction touristique de la région. L'entreprise devrait être rentable dès 2015 avec 2 M€ de chiffre d'affaires et 276.000 € de résultat net. Loisirs. Dans moins de six mois, ce nouveau parc d'attraction devrait ouvrir ses portes à Vaulx-en-Velin, générant plus de 120.000 visiteurs dès la première année. Celui-là découpe le filet du terrain de tennis, celle-ci place les minuscules figurines dans la pièce d'une maison, le troisième calcule très sérieusement la fréquence et la vitesse des trains.

Bienvenue dans l'atelier de Mini World Lyon. Ici, ingénieurs, décorateurs d'intérieur, électrotechniciens et menuisiers, une vingtaine de salariés environ, s'affèrent autour des 3 km de voies, 200 km de câbles et des des dizaines de milliers de personnages à l'échelle 1/87e. Il reste six mois avant l'ouverture de cet espace de 1.700 m² niché au coeur de l'Usine Tase à Vaulx-en-Velin. L'attraction, unique en France par sa taille (1700m2) ouvrira ses portes en décembre après deux ans de travaux et 3,5 M€ d'investissement.

Prise de risque

L'homme sait prendre des risques. Pour faire un tel pari, le dirigeant de Mini World Lyon, Richard Richarté, se réfère à un site similaire à Hambourg (Allemagne), qui réalise 15 M€ de chiffre d'affaires grâce à 1,2 million de visiteurs par an. Une ambition que Richard Richarté, par ailleurs propriétaire de l'enseigne de boutiques jeuxvideo.fr (40 magasins, CA : 420.000 €), partage avec des associés solides, dont Nicolas Rosset et Jerry Neuviarts qui ont revendu Cyréalis à M6Web. Il a bouclé fin mai une augmentation de capital, passant de 530.000 € à 860.000 € de fonds propres en cédant 22 % des parts et passant de cinq à neuf associés. L'objectif est d'accroître encore la capacité d'innovation de Mini World Lyon via l'embauche de deux ingénieurs à plein-temps. Selon les projections sur trois années d'exploitation, le chiffre d'affaires fin 2015 devrait atteindre 2 M€ et 276.000 € de résultat net, puis en 2017 un chiffre d'affaires de 3,5 M€ et 1,4 M€ de résultat. Avec un ticket moyen de 13,4 € par personne, Richard Richarté projette de réaliser, à condition que les visiteurs restent en moyenne trois heures sur place, 75 % de marge en boutique et 65 % en restauration. Trois sources de revenus additionnels ont été identifiées sans faire l'objet d'un chiffrage : la privatisation du parc de loisirs pour les entreprises, la visite des coulisses et la vente de panneaux publicitaires interactifs permettant de diffuser des véritables spots. De vrais annonceurs pourront s'offrir une enseigne, un panneau, ou le "covering" de camions ou trains de marchandises.

Pour booster la fréquentation, Richard Richarté s'est également mis d'accord avec ses voisins vaudais, le Planétarium et le Cirque Imagine. Avec 900.000 € de fonds propres, Richard Richarté ne disposera que de très peu de trésorerie pour financer son besoin en fonds de roulement. « Il faut que ça cartonne très vite »

Mini World Lyon (Vaulx-en-Velin) Dirigeant : Richard Richarté 20 salariés

Mail: contact@miniworld-lyon.com Site: http://www.miniworld-lyon.com

Article dans "Le Journal Des Entreprises" du 6 Juin 2014

Commenter cet article

Archives

Articles récents